Accueil » Agriculture » C’est quoi l’agriculture biologique ?
agriculture biologique

C’est quoi l’agriculture biologique ?

Savez-vous exactement ce qu'est l'agriculture biologique ?

par Popstraw

On entend beaucoup parler d’agriculture biologique ces temps-ci, surtout depuis que tout ce qui est « éco » semble être à la mode. Le problème ? Il arrive que l’on ne sache pas très bien ce qu’est l’agriculture biologique et en quoi elle consiste.

Dans ce qui suit, nous allons essayer d’expliquer certains concepts et de vous donner quelques idées claires sur ce qu’est l' »agriculture biologique ».

Quelle est l’origine de l’agriculture biologique ?

L’agriculture biologique est apparue dans les années 1970 en réaction à la « révolution verte », processus par lequel l’agriculture s’est mécanisée et les produits chimiques de synthèse sont apparus.

Au fil du temps, le grand impact environnemental de ce mode de culture a été connu et différents mouvements ont vu le jour dans le but de pratiquer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de la société.

Malgré cette « résurgence » de l’agriculture biologique dans les années 1970, ses fondements sont aussi anciens que la pratique de l’agriculture elle-même.

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

Les mots clés pour comprendre ce qu’est l’agriculture biologique, au sens large, sont les suivants : biodiversité et équilibre, santé et société.

Biodiversité et équilibre

La variété est recherchée. Les champs sont considérés comme un écosystème, un « agro-écosystème », dans lequel il doit y avoir un équilibre entre les différents éléments en interaction : cultures, faune, plantes adventices et autres végétaux, sol, eau, air, population…..

La biodiversité, c’est la richesse et aussi la résistance aux éventuels problèmes qui peuvent survenir. Par exemple, un champ avec une variété de cultures ne sera pas excessivement affecté par un seul ravageur, car il affectera certaines cultures, mais pas toutes.

De même, un problème de sécheresse ou d’inondation n’affectera pas toutes les cultures de la même manière, certaines étant plus résistantes et laissant une certaine quantité de récolte disponible.

Santé

Au-delà des débats sur la question de savoir si les produits biologiques sont plus ou moins nutritifs que les produits conventionnels, la réalité est qu’ils n’utilisent pas de produits chimiques qui peuvent affecter notre santé, ainsi que polluer l’environnement.

De plus en plus d’études montrent comment l’accumulation de substances chimiques dans l’environnement, y compris dans les aliments, peut affecter notre santé.

Société

L’agriculture biologique se veut une agriculture plus sensible aux aspects sociaux, qui tient compte des personnes et de leurs besoins, et pas seulement de la production.

Elle veut être une agriculture qui intègre les besoins de la société ainsi que le respect et la valorisation des aspects culturels liés à l’agriculture et à l’élevage.

Les mouvements sociaux pour l’agriculture biologique

De nombreux mouvements intéressants se sont développés autour de l’agriculture biologique, tant au niveau de la production que de la consommation. Dans d’autres parties de l’Europe, ce n’est pas nouveau, mais en France, ils se sont multipliés et ont gagné en popularité ces dernières années.

Nous faisons référence aux alternatives de consommation proposées par les Groupes de Consommation, des groupes de personnes qui entrent en contact direct avec les producteurs, généralement biologiques, et consomment leurs produits sans l’intervention d’intermédiaires.

Certains producteurs livrent également leurs produits directement dans des boîtes à domicile et, à de nombreuses reprises, offrent aux consommateurs la possibilité de visiter leurs terres. Ces mouvements promeuvent ce que l’on appelle les « circuits courts de commercialisation », encourageant la consommation locale, de proximité et une relation directe entre le consommateur et le producteur.

Les jardins sociaux et/ou de loisirs, espaces dans lesquels la culture est encouragée en tant qu’activité sociale et/ou de loisirs, se sont également multipliés. Les fruits obtenus par le travail sont généralement utilisés pour l’autoconsommation.

Chez soi, il est également possible de créer son propre jardin urbain écologique en utilisant des tables de culture, des jardinières, des jardins verticaux ou encore des pots en géotextile biodégradable fabriqués à partir de matériaux 100% recyclés.

La certification bio, une garantie de production biologique

Une série de sceaux de certification de l’agriculture biologique ont été développés dans le monde entier, avec lesquels la production biologique est généralement commercialisée, garantissant que les produits sont conformes aux réglementations biologiques.

En France, nous sommes guidés par le règlement de l’Union européenne (règlement (CE) 834/2007), et les conseils ou comités régionaux d’agriculture biologique sont responsables de son application et de son contrôle.

certification bio

Si vous regardez les produits biologiques sur le marché, vous trouverez rapidement le label « Agriculture biologique ».

Si vous vous intéressez à ce monde intéressant, nous sommes sûrs que vous aurez envie de réaliser une série de plantations écologiques en pots ou dans votre jardin.

Vous aimerez aussi